jeudi 19 février 2009

On continue...

...

Pendant que les images du Palais de l'Industrie de 1855 sont en cours de calcul... il est temps pour moi de me remettre un peu sur l'ouvrage... je suis loin d'être en avance sur mon planning !

* * *

Il ne peut y avoir de Vieux Paris sans sa caractéristique principale, qui est d'avoir été construit en grande partie "sur" la Seine, en effet, le seul moyen de gagner des mètres carrés de reconstitution était de gagner de la place sur les eaux...

Ce Vieux Paris était donc construit sur pilotis, telle une cité lacustre. Pour cela, il a été nécessaire d'enfoncer dans le lit de la Seine un millier de pieux de 10 à 15 mètres de long, et d'un mètre de circonférence !

Ils étaient espacés de 2 mètres... ce qui donna une structure boisée solide et très dense ! La plateforme devait être à même de supporter les dizaines de reconstitutions, mais également ses milliers de visiteurs journaliers !

voici ci-dessous quelques gravures de l'époque montrant la construction de cette plateforme.

Le mouton à vapeur battant les politis :



Plateforme en cours de construction :


Inspection des dessous de la plateforme, on remarque la berge de Seine, à la forme en pente caractéristique de l'époque :

2 commentaires:

Thierry a dit…

J'ignore encore jusqu'à quel niveau de détail tu comptes aller dans la modélisation de cet ouvrage, mais la dernière gravure montre bien les assemblages des pièces de la structure.
Même s'il t'est souvent arrivé de regretter le manque d'archives pertinentes pour telle ou telle partie de bâtiment à modéliser, celles que tu exposes régulièrement dans tes billets ne cessent de m'étonner pour leur qualité documentaire.

Le Vieux Paris d'Albert Robida a dit…

Hello Thierry...

j'ai un peu de détails, certes... mais en fait, dans le cadre d'une reconstitution, ce n'est jamais assez, ou pas les bons ;-)
Dans le cas de cette plateforme, je ne pourrais pas me laisser aller à mes travers... je ne mettrais donc pas les boulons ! ;-)