mercredi 11 mars 2009

encore un travail de romain...

...

Il s'agit maintenant de terminer la plateforme... les pilotis sont réalisés, il ne manque plus que de les garnir de ces fameuses planches disjointes.

Plusieur solutions s'offraient à moi, comme un bête mapping sur une grande surface courant d'amont en aval... ou alors, l'appréhender comme les constructeurs du Vieux Paris en 1900... planche par planche... les clous en moins !

Evidemment, étant pressé par le temps... j'ai choisi la solution la plus longue (j'aime me faire mal...)
Commencé lundi soir, j'espère quand même en venir à bout ce soir, mais c'est loin d'être gagné !

Il ne faudra pas que j'oublie les petites touches de végétation... ou de mousse ? que l'on trouvait ça et là, courant sur les planches.
Je ne pense pas qu'elle est eu le temps de pousser seule !?

En attendant, voici déjà quelques images qui donnent une idée du résultat final.







J'ai prévu de consacrer la semaine prochaine à la passerelle DeBilly... et son accès.

2 commentaires:

Thierry a dit…

Le Vieux Paris ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! ;) C'est une remarque que j'entends assez souvent sur mon compte.
Je comprends très bien ta pugnacité dans cette entreprise et ta volonté de ne rien concéder à la facilité. Nous devrions former un club.
Bravo pour cet habillage des pilotis qui produit un bel effet ! Tu pourras te vanter d'avoir fait la planche plus d'une fois sur la Seine !

Le Vieux Paris d'Albert Robida a dit…

La planche sur la Seine ? de quoi être vacciné ;-)

Sinon... ça marche pour le Club... j'adhère à 100% à cette maxime car même si je connais par coeur mes travers, et qu'à chaque fois, je jure qu'on ne m'y reprendra plus... je réitère sans coup férir !

100 coups fait rire !